Le suivi de carrière des enseignants·es-chercheurs ·ses

Le suivi de carrière des enseignants·es-chercheurs ·ses

 

Le suivi de carrière est instauré par l’article 18-1 du décret n°84-431 du 6 juin 1984 fixant les dispositions statutaires communes applicables aux enseignants-chercheurs et portant statut particulier des maîtres de conférences .
Le suivi de carrière est réalisé 5 ans après la première nomination dans un corps d’enseignant-chercheur ou après un changement de corps, puis tous les cinq ans. Toutefois, un enseignant-chercheur peut demander un suivi de carrière à tout moment, dans le respect de la procédure prévue au présent article.
Le suivi de carrière prend en compte l’ensemble des activités de l’enseignant-chercheur. Les établissements prennent en considération ce suivi de carrière en matière d’accompagnement professionnel. »

 

Dépôt des demandes du 1er février 2022 au 17 mars 2022

Périmètre 2022:

Le dépôt d’un dossier de suivi de carrière est obligatoire pour les enseignants·es-chercheurs·ses des sections concernées ( 7 11 12 13 14 15 35 36 37 60 61 63 68 70 73 ) pour chaque établissement sauf pour :
- les enseignants·es-chercheurs·ses nommés·ées depuis moins de 5 ans ;
- les enseignants·es-chercheurs·ses qui partent à la retraite dans les 4 prochaines années ;
- les enseignants·es-chercheurs·ses ayant bénéficié d’un avancement de grade dans les 5 dernières années.


Tout enseignant·e-chercheur·se peut toutefois, s’il ou elle  le désire, déposer un dossier.


Pour rappel :
- le rapport d’activité ne doit pas être soumis au conseil académique ou l'organe compétent de votre établissement mais les données contextuelles du dossier pourront être vérifiées par vos services ;
- les sections rendent deux avis distincts, le premier à destination du candidat ou de la candidate et le second à destination de l'établissement ;
- un droit de réponse est prévu via le bloc-notes ouvert dans l'application au profit des enseignants·es-chercheurs·ses à destination du seul CNU ;
- les établissements indiqueront dès la fin de la campagne et dans l’année qui suit, les mesures d’accompagnement RH mises en oeuvre suite à l’avis émis par le CNU si celui-ci en préconise dans une rubrique de l’application.

 

 

Déroulement de la procédure :

  • Dépôt du rapport d’activité dans l’application ALYA du 1er février 2022 au 17 mars 2022

L’enseignant-chercheur dépose, son rapport d’activité dans l’application ALYA accessible sur le portail Galaxie.
Le rapport d’activité doit respecter la trame proposée par la Commission permanente du Conseil national des universités.
Il est recommandé à l’enseignant-chercheur de prendre connaissance des modalités de mise en œuvre du suivi de carrière de sa section d’appartenance en consultant le lien suivant :
https://www.conseil-national-des-universites.fr

  • Examen du rapport d’activité par le CNU entre le 6 avril et le 2 septembre 2022.
    La section compétente du CNU examine le rapport d’activité et saisit des avis et recommandations.
  • Ouverture de l’application ALYA pour la saisie des observations des enseignants - chercheurs sur les avis des sections du CNU du 8 au 5 septembre 2022

               L’enseignant - chercheur dispose d’un droit de réponse à l’avis qui lui sera transmis par le CNU; ce commentaire ne sera consultable que par la seule section du CNU.

  • Mise en place de mesures d’accompagnement par l’établissement (si préconisées par le CNU)  du 19 septembre 2022 à fin aout 2023.
    Les établissements sont en charge de la mise en œuvre des mesures d’accompagnement préconisées, le cas échéant, par le CNU.

Il a été décidé depuis la campagne 2020 que tous les établissements seraient concernés chaque année par le suivi de carrière pour quelques -unes de leurs sections.

La liste des enseignants – chercheurs sera générée dans  l’application à partir de la remontée annuelle par chaque établissement.

Le dépôt d’un dossier de suivi de carrière est obligatoire pour les enseignants - chercheurs des sections concernées pour chaque établissement  sauf pour :

-les enseignants-chercheurs nommés depuis moins de 5 ans;

- les enseignants - chercheurs qui partent à la retraite dans les 4 prochaines années ;

- les enseignants -chercheurs ayant bénéficié d’un avancement de grade dans les 5 dernières années.